retour à l'accueil 

fiches 
de 
synthèse 

Architecture 

sommaire de la section Art  

le site Quatuor dispose de son propre nom de domaine : quatuor.org  -  la page que vous consultez actuellement y est accessible à l'adresse : www.quatuor.org/Art.htm.
Tweet      
(tous les liens du sommaire s'ouvrent dans une autre fenêtre - accès à la liste des nouveautés)



Introduction
L'utilité du langage des formes pour dire ce qui ne peut pas être dit avec des mots, mais qui pourtant est essentiel pour appréhender notre relation au monde. Cette présentation sert d'introduction à l'ensemble du site . . . vous y êtes donc peut-être déjà passés.

       -->   Mais à quoi sert donc une poivrière ?


 
Prélude initiatique
Présentation progressive des principales notions, à l'occasion de l'analyse d'oeuvres d'art. On commence par la préhistoire, puis d'oeuvre en oeuvre on se rapproche de la période contemporaine à laquelle les 5 dernières études sont consacrées.
Le lien sur les petites images ouvre une nouvelle fenêtre avec deux cadres, l'un consacré au texte, l'autre aux images et croquis explicatifs. Depuis chaque analyse vous pouvez accéder directement à toutes les autres analyses de ce prélude.
-->   la Vénus de Lespugue  (équivalence entre effets plastiques et effets physiques - comment accéder à tous les exemples d'effets plastiques décrits dans le site - différence entre les effets paradoxaux  analytiques et ceux synthétiques - notion de paradoxes d'état et de paradoxes de transformation)  - complété par l'analyse du côté arrière de la statuette : en version html ou en version pdf

-->   gravures sur roc au Val Camonica  (par rapport à l'exemple précédent, les paradoxes d'état se décalent d'un cran)

-->   gravures sur roc à Bohuslän  

-->   le Parthénon d'Athènes  - complété par : l'Erechthéion - l'Athéna Niké - un chapiteau ionique - un chapiteau corinthien (qui relève de l'étape suivante)

-->   une rose gothique à Laon  (par rapport aux trois exemples précédents, les paradoxes d'état se décalent à nouveau d'un cran)

-->   Arman : la Vénus des arts  - complété par : accumulations à la Warhol et accumulations à la Arman (la Vénus des Arts sert à présenter le fonctionnement des paradoxes aux périodes récentes)

-->   Matisse : Portrait de Baudelaire  - complété par : Vénus, Torse blanc, La Gerbe, et jeux avec la profondeur

-->   Brancusi : Colonne sans fin  - complété par : Jeux avec la réalité : Muse endormie, Torse de jeune homme, L'oiseau dans l'espace, Le coq (Brancusi correspond à l'étape qui suit celle de Matisse)

-->   Niemeyer : la cathédrale de Brasilia  (Niemeyer correspond à l'étape qui suit celle de Brancusi)

-->   Magritte : Les promenades d'Euclides  (Magritte correspond à la même étape que Niemeyer)

-->   Zaha Hadid  (6 oeuvres analysées qui sont l'occasion de présenter le mode de fonctionnement le plus récent des paradoxes de transformation)

-->   MDRDV  (analyse en cours - même remarque que pour l'analyse des oeuvres de Zaha Hadid)


 
Comprendre l'histoire de l'art
Il est conseillé de passer d'abord par l'analyse de la Vénus de Lespugue du prélude initiatique, mais ce n'est pas indispensable. Vous pouvez aussi accéder aux analyses à partir d'autres pages


1- accès chronologique complet vers les principales filières de civilisation

Toutes les étapes du paléolithique disposent de plusieurs analyses complètes, accompagnées de croquis explicatifs. Les autres périodes sont, pour le moment, traitées de façon plus lacunaire.
-->  la période préhistorique paléolithique : environ de - 40 000 à - 8 000 avant J.C.
-->  la période néolithique jusqu'au début de l'âge du bronze : environ de - 6 000 à - 2 000 avant J.C.
-->  de l'âge du bronze à la fin du moyen âge : environ de - 2 000 avant J.C. au 14ème siècle après J.C.
-->  époques récentes : environ du 15ème siècle au 19ème siècle
-->  la période moderne puis contemporaine
Tableaux récapitulatifs de toutes les étapes, avec à chaque fois l'association des paradoxes qui lui correspond :
-->  celui de l'évolution des arts plastiques (des liens en haut du tableau donnent accès au même découpage que ci-dessus)
-->  celui de l'évolution de la musique (des liens internes au tableau donnent un accès direct aux analyses musicales)

2- la période médiévale en occident, et correspondance avec les autres civilisations

Les 3 premières études envisagent les étapes de l'évolution l'une après l'autre dans plusieurs filières de civilisation, tandis que la dernière propose une sorte de "coupe" qui montre la même étape dans plusieurs filières. En supplément, la 1ère étude montre l'évolution simultanée de la musique.
-->  mise en parallèle de l'évolution de l'architecture et de la musique dans l'occident médiéval
-->  la même évolution, mais un peu plus en avance dans la filière musulmane (étude non disponible pour le moment)
-->  la même évolution, mais encore plus précoce dans la filière indienne (étude non disponible pour le moment)
-->  l'équivalent de l'étape gothique occidentale dans plusieurs autres filières de civilisation : musulmane, Afrique noire, Russie orthodoxe, Chine, Japon, Inde, kmère (étude non disponible pour le moment)

3- la période moderne puis contemporaine en occident
-->  la peinture et la sculpture, de l'impressionnisme à Christo  (étude non disponible pour le moment)
-->  l'architecture, de l'Art Nouveau aux dernières tendances actuelles  (étude non disponible pour le moment)

4- textes polémiques
-->  à propos de "architecture gothique et pensée scolastique" de Erwin Panofsky
-->  pour en finir avec les "Arts Premiers"



Autres pages d'accès vers les mêmes analyses
-->   Une histoire de l'art   cette page propose un accès à l'ensemble des analyses à partir d'un découpage strictement chronologique (sur la droite de la page), accompagné d'un accès direct aux principaux textes théoriques (à gauche de la page) et aux principaux tableaux récapitulatifs (en haut à droite). En bas, un accès à toutes les autres sections du site Quatuor permet de l'utiliser comme page d'accueil alternative pour l'ensemble du site.

-->   Section architecture   cette page permet un accès direct à chacune des analyses concernant des oeuvres d'architecture.

-->   liste des effets plastiques paradoxaux   à partir d'un tableau regroupant les 16 paradoxes, vous pouvez accéder à la liste de tous les effets plastiques qui sont associés à chacun, puis aux exemples de tels effets contenus dans les analyses, puis enfin remonter à l'analyse dont l'exemple est tiré.



Eclairages théoriques
le "noyau de la théorie" est regroupé dans la partie -2-


1- les étapes successives qui scandent l'évolution de la complexité
-->  les 4 stades successifs de toute complexité : le stade du point, puis le stade du classement des points, puis le stade de l'organisation de deux classements croisés, puis enfin le stade du nouage irréversible de cette organisation.
-->  un exemple de complexité en évolution : il est montré que les stades de complexité décrits dans le texte précédent valent pour le développement d'un animal ou d'un humain, depuis la première cellule issue de sa fécondation jusqu'à l'épanouissement de son organisme adulte.
-->  le développement en spirale de la complexité de la société humaine : présentation plus complète des cycles et des phases par lesquels passe tout processus qui se complexifie. Repères chronologiques localisant ces cycles et ces phases dans l'histoire de l'humanité.

2- la succession des paradoxes et de leurs combinaisons (le "noyau de la théorie")
-->  présentation rapide des textes suivants : pour vous permettre d'aller plus rapidement à l'essentiel.
-->  comment se complexifient les phénomènes physiques : ils mettent successivement en jeu seize paradoxes spécifiques qui forment une grande boucle.
-->  les quatre dimensions de la société humaine : ce qui, dans l'identité d'un humain, est source de conflits paradoxaux.
-->  pourquoi de l'art plutôt que rien : pourquoi, à un certain stade de complexité de la société, bien après avoir inventé le langage, les humains ont dû inventer l'expression plastique et la musique.
-->  les paradoxes "d'état" dans l'histoire de l'art : la combinaison des 4 paradoxes qui décrit l'état de la complexité humaine à chaque étape de son évolution - Aussi disponible en version pdf complétée par des croquis, et sous forme de tableau didactique.
-->  les paradoxes de transformation dans l'histoire de l'art (1ère partie) : la combinaison de paradoxes qui décrit, à chacune de ses étapes successives, comment est en train d'évoluer la complexité humaine - Aussi disponible en version pdf complétée par des croquis.
-->  les paradoxes de transformation (2ème partie) : pourquoi le nombre de ces paradoxes est parfois 2, parfois 3 et parfois 4 - Aussi disponible en version pdf complétée par des croquis, ou en pdf regroupée avec la 1ère partie.
-->  les particularités de la musique : une autre façon de prendre du recul par rapport à ce qu'on est.
-->  la consolidation des paradoxes : comment chaque paradoxe s'appuie sur les autres de 15 x 2 façons différentes.
-->  complément de 2007 : sur l'enchaînement des effets selon les lignes et les colonnes, et sur l'importance progressive de l'autosimilarité d'échelle au fur et à mesure que la complexité progresse (ce texte se trouve dans une page qui explique la modification intervenue dans la façon d'expliquer l'évolution des phénomènes physiques pendant le cycle du noeud).

3- l'étude plus approfondie de chacun des 16 paradoxes
-->  le tableau des 16 paradoxes et de leurs 4 cycles : il permet d'accéder individuellement aux textes concernant chacun des paradoxes (le phénomène physique caractéristique du paradoxe, sa traduction dans l'histoire de la société, l'effet correspondant en architecture et dans les arts plastiques, l'effet correspondant en musique) et aux textes concernant chaque cycle de 4 paradoxes.
-->  le tableau simplifié des 16 paradoxes : liste des paradoxes, avec justification de leurs symboles graphiques.
-->  le 1er paradoxe - son phénomène physique caractéristique - sa traduction dans l'histoire de la société : depuis ce texte un lien permet de passer au texte correspondant pour le 2ème paradoxe, et ainsi de suite. Pour un accès direct à l'un quelconque des paradoxes, utilisez le "tableau des 16 paradoxes et de leurs 4 cycles" mentionné plus haut.
-->  le 1er cycle des paradoxes - comment construire un paradoxe par combinaison de trois autres paradoxes : depuis ce texte des liens permettent d'accéder directement aux 3 autres cycles, mais pour y accéder vous pouvez aussi utiliser le "tableau des 16 paradoxes et de leurs 4 cycles" mentionné plus haut.
-->  l'architecture de la Renaissance à aujourd'hui : l'évolution de l'architecture est le prétexte pour étudier successivement les effets plastiques de chacun des 16 paradoxes, puisque chacun prend tour à tour de l'importance au fur et à mesure que le société évolue depuis la Renaissance. Le lien donne accès au 1er paradoxe (époque maniériste de l'architecture), mais vous pouvez accéder directement à chacun des 16 paradoxes en utilisant le "tableau des 16 paradoxes et de leurs 4 cycles" mentionné plus haut.
-->  fiches de synthèse : pour chacun des 16 paradoxes, une description résumée et un résumé des effets plastiques et musicaux qui y sont associés.

4- autres textes
-->  un bouquet de roses gothiques : une vue d'ensemble de l'évolution de la complexité de la société sur plusieurs siècles, à l'occasion principalement de la présentation de l'évolution du motif de la rose aux époques gothiques successives.
-->  les "diagonales" selon lesquelles évoluent le fonctionnement propre aux combinaisons de paradoxes : pour le moment ce texte ne traite que du fonctionnement des combinaisons de paradoxes d'état. Pour un développement plus complet, se reporter au "noyau de la théorie".
-->  différence et décalage entre architecture et musique  : même remarque que pour les "diagonales" envisagées ci-dessus.

5- petit lexique
-->  effet analytique et effet synthétique (dans le cas des arts plastiques)
-->  effet analytique et effet synthétique (dans le cas de la musique)
-->  paradoxes d'état et paradoxes de transformation
-->  le "fonctionnement" des paradoxes aux périodes récentes


résumé du livre       "l'adieu au big-bang"
(Résumé du livre dont sont tirées les sections "Science" et "Mathématique" du site)


le site Quatuor dispose de son propre nom de domaine : quatuor.org  -  la page que vous consultez actuellement y est accessible à l'adresse : www.quatuor.org/Art.htm.


 
accueil
 
in English
Science 
haut de page
Architecture Musique  Mathématique 
 contacter l'auteur