accueil accueil

liste des effets propres à ce paradoxe  liste
tableau tableau

13 - un / multiple
6
effet synthétique
s16
croquis Roy Lichtenstein   des formes écartées de même type (mais pas nécessairement identiques) forment ensemble une trame unifiée ou un groupe unifié, sans que l'ensemble ait une forme spécialement lisible en tant que telle

1 - cet effet s'appuie sur le paradoxe n° 16 relié / détaché : une même et unique trame ou un même et unique groupe relient ensemble de multiples formes qui sont détachées les unes des autres
2 - l'appui fonctionne à l'aide du paradoxe 1 le centre / à la périphérie : l'éparpillement et la multiplicité des formes sont stablement établis, mais la possibilité de les lire regroupées dans une même trame ou dans un même ensemble déstabilise la perception individuelle successive de chacune de ces multiples formes au profit d'une seule perception collective
3 - il s'organise au moyen du paradoxe 2 entraîné / retenu : on hésite entre l'alternative de considérer qu'il s'agit de multiples formes isolées les unes des autres et l'alternative de considérer qu'il s'agit d'un seul groupe de formes semblables
4 - il est noué par le paradoxe clef 3 effet d'ensemble / autonomie : les différentes formes, autonomes par leur séparation les unes des autres, produisent un effet collectif d'unité grâce à leur accumulation dans une même trame ou dans un même groupe

Justification du caractère synthétique de type lecture : le fait même de regrouper des formes dans une même trame implique que l'on ait à l'esprit qu'il s'agit de multiples formes distinctes les unes des autres dont ont fait ainsi un seul et même regroupement

les exemples de référence

Cas d'une trame de formes identiques :

étape D0-32 - Roy Lichtenstein - détail de texture extrait de Nurse (1964) : dans un style qu'il emprunta aux trames d'imprimerie de la bande dessinée, Roy Lichtenstein a principalement recours ici à diverses densités de trames de points d'une même couleur rouge
   L'ADGP exigeant une redevance annuelle pour le petit détail de cette oeuvre que j'avais utilisé, j'ai été amené à le retirer. Vous pouvez obtenir une vue complète de l'oeuvre, par exemple en formulant dans votre moteur de recherche favori la requête " Roy Lichtenstein Nurse 1964 "

Roy Lichtenstein - détail de texturecroquis Roy Lichtenstein


Cas d'une trame de formes semblables :
voir l'image  étape D0-12 en Occident - Millefleurs aux armes de Jacqueline de Luxembourg (détail - fin du 15e siècle) : les fleurs et les feuillages bien détachés les uns des autres se lisent comme un tapis continu, comme une seule et unique trame végétale continue qui recouvre l'ensemble de la tapisserie
millefleurs


Cas d'un d'un groupe de formes de même type :
voir l'image aller à l'analyse  étape B0-14 - la grande salle des taureaux à Lascaux : la scène peut être prise comme représentant "un" troupeau compact. Mais les animaux qui le comprennent sont tellement différents par leurs formes, par le sens de leur marche, par leurs tailles et leurs couleurs, qu'on peut tout aussi bien considérer la scène comme une collection de multiples animaux indépendants les uns des autres
salle des taurauxcroquis Lascaux


utilisation aux époques préhistoriques


utilisation aux époques anciennes


utilisation aux époques plus récentes


utilisation à l'époque contemporaine

voir l'image aller à l'analyse  étape D0-34 en Occident - Tschumi (né en 1944) - les folies du parc de la Villette à Paris : les folies forment un réseau de multiples constructions dont le style homogène et la couleur rouge qui se répète unifie l'ensemble du parc
croquis Tschumi


dernière mise à jour de cette fiche : 26 octobre 2014

accueil accueil
top haut
liste des effets propres à ce paradoxe  liste
auteur